Afrique, this is only the begginning !

Il est assez intéressant de voir comment les choses évoluent autour d’un thème, l’Afrique. Comme si tout d’un coup, on avait découvert que l’Afrique était devenue source de tendances… et source de revenus. Et cela particulièrement en France, mais pas seulement. La France est intéressante car elle détermine en partie les tendances de la mode mondiale. Ainsi, si la France regarde vers l’Afrique, s’en inspire, alors le monde s’y intéresse et regarde à son tour le continent comme source d’inspiration.

Je resterai volontairement simpliste et utiliserai ce terme si large que seuls ceux qui ignorent ce qu’il signifie réellement l’utilisent. L’Afrique n’est pas une unité, ni une idée, ni un signe d’appartenance, c’est un esprit et il est intéressant de voir comment cet esprit s’est emparé des grandes marques et créateurs européens ou américains, certains issus de la diaspora, d’autre non. En fait, la couleur, l’outrage, l’excès symbolisés par le wax ou ce qui s’en approche sont devenus identifiés “africains”. Ainsi, H&M, Zara, Chloé ou bien d’autres marques qui osent de la couleur s’inspirent et se “marketent” Afrique.

Mais ce qui est intéressant, c’est de voir l’évolution de ces deux dernières années et cette évolution n’est pas terminée. Les marques françaises, inspirées par l’Afrique, ne cessent de naître, colonisent les réseaux sociaux, parfois avec bonheur d’ailleurs. Puis il y a les gardiens du temple, ceux qui sont plus africains que d’autres, plus crédibles, bref plus plus. Mais tout cela n’est que l’évolution d’un mouvement plus vaste dont les racines sont nées en Afrique.

Le continent africain dans toute sa diversité se développe très vite, très fort, poussé par une population jeune, l’ouverture du monde grâce aux réseaux et Internet et une vrai envie d’en découdre. Les économies du Nord sont restées longtemps sourdes mais pas les acteurs économiques. Il suffit de voir le succès des forum économiques sur l’Afrique et comment les grandes entreprises françaises s’y pressent. L’Afrique est le dernier continent qui n’a pas terminé son développement économique; c’est le continent qui a le plus évolué (quoiqu’on en dise) ces dernières années; recul de la pauvreté (même si le chemin est encore long), augmentation de sa classe moyenne, recul des conflits, progrès de la démocratie réelle et ainsi mécaniquement croissance économique.

Mais surtout, le continent et ses acteurs ont pris conscience et possession de la richesse première du continent: sa population, ses richesses naturelles. Sa population pour travailler et construire, ses richesses naturelles pour, enfin, les exploiter, les valoriser et ainsi créer de la valeur ajoutée et ne plus la laisser à d’autres. Certes, il y a encore derrière des énergies européennes, chinoises ou américaines, mais la création, le mouvement nous montrent que les choses changent. Des entreprises tentent des choses, se construisent, peu à peu, innovent, tracent leur chemin. Aujourd’hui encore, une entreprise africaine est “exotique”, prise avec un sérieux tout relatif, mais cela change aussi. Le continent africain construit son avenir autour d’énergies considérables, des gens qui croient et se donnent. Beaucoup d’entrepreneurs, mais aussi des influenceurs; tous ces gens là évoluent, changent et l’image du continent change avec et grâce à eux.

La vraie victoire, c’est quand une marque sera simplement une marque et non plus une marque africaine; qu’elle ne sera plus obligée de se parer de couleurs chatoyantes pour être identifiée. Quand l’image du continent sera si riche et diversifiée qu’on n’aura plus besoin de mettre un zèbre ou des photos ethniques dans sa vitrine pour accompagner des produits africains. C’est le chemin qu’ont pris certaines marques plus subtiles et nous sommes fiers d’en être les ambassadeurs. Mais il y en a beaucoup d’autres aussi.

On ne sait ce qu’il en sera dans 2 ans ou 10 ans mais, en observateur assidu et actif du continent depuis plus de 20 ans, je sens vraiment que nous sommes au début de quelque chose, de quelque chose que j’espère grand pour le continent. Voici pourquoi je pense que nous sommes qu’au début d’une ère où l’Afrique sera enfin considérée par tous et pour tout. Et les conséquences positives sont nombreuses. Voici pourquoi les amateurs de revanche font le mauvais choix. La vérité est si forte qu’elle s’impose, même s’il lui faut parfois du temps. Je suis persuadé que la vérité est que l’Afrique a sa place dans tous les domaines et que son avenir est radieux, à condition que tous ses amoureux, ses défenseurs la défendent ensemble et non les uns contre les autres.

Afrique, this is only the begginning !

Afrique, your time is now!

Commentaire (1)

  • When I originally commented I clicked the “Notify me when new comments are added” checkbox and now each
    time a comment is added I get several e-mails with
    the same comment. Is there any way you can remove people
    from that service? Thanks!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Start typing and press Enter to search