Les soldes ? Jeu de dupes ou vraies affaires ?

Les soldes ? Jeu de dupes ou vraies affaires ?

Les soldes approchent et avec elles, la fièvre inéluctable et souhaitée… la fièvre acheteuse. Comme tout le monde, mon regard électrique sera à l’affût des bonnes affaires… comme tout le monde, j’arriverai trop tard… comme tout le monde, ce qui m’intéressera le plus ne sera pas soldé. Et comme tout le monde, ces réductions énormes, jusqu’à 70% me donneront envie tout en me dégoûtant d’acheter « plein pot » tout ce qui est désormais bradé. Alors comment arrive t’on à de tels rabais? Pourquoi maintenant? Pourquoi les soldes deviennent elle permanentes? Voici quelques éléments de réponse:

Des rabais spectaculaires… comment en arrive t’on là?

Il faut savoir que les fabricants comme les commerçants craignent par dessus tout les « stocks ». Le stock pèse financièrement et coûte même de l’argent, il ne rapporte rien. Il est donc important de s’en séparer. Il ne s’agit plus alors d’être rentable, mais d’alléger le stock. Pour les commerçants par exemple, s’ils ont acheté pour 100€ de stock qui ont une valeur à la vente de 200€ (incluant leur marge). S’ils ont vendu pour 50€ de marchandise pour un montant de 100€ (prix de vente), ils ont rentabilisé leur achat. Mais il leur reste encore 50€ de marchandises qu’ils doivent liquider. Dès lors tout ce qui est vendu est du bénéfice. Peu importe le montant, 1€ de vente est 1€ de bénéfice; c’est ainsi que vous retrouvez des billets d’avion à 1€, ils sont proposés sur des vols déjà rentables, donc c’est du bénéfice. Ainsi, le commerçant peut faire des rabais progressifs ou spectaculaires mais s’il écoule son stock, quelque soit le prix… il sera gagnant. Pour les fabricants, le fonctionnement financier est le même que pour celui des commerçants; liquider le stock, alléger le poids financier du stock sur les comptes et dégager rapidement des bénéfices…

Cela pose toutefois des questions; ils ont produits trop, trop en avance et ne respectent pas forcément le produit, la matière première, l’énergie mise à produire et sourcer les matières premières… mais peu importe, il faut vivre et cela est économiquement totalement défendable.

Pourquoi les soldes deviennent elles permanentes?

On a l’impression que les soldes sont permanentes, notamment depuis qu’Internet devient une plateforme de vente fondamentale; et surtout depuis qu’il est avéré que pour vendre sur Internet, il faut faire des rabais. Ainsi les sites se servent des rabais pour s’assurer du trafic et du chiffre et les fabricants les utilisent toute l’année pour déstocker toute l’année… quitte à sur évaluer le coût d’un produit pour le solder avant même de l’avoir vendu « plein pot ». Internet vit donc de ces soldes permanentes, décrédibilise les soldes « traditionnelles ». Alors, les invendus des boutiques se retrouveront sur les sites internet.

Comment sortir de ce phénomène? Et quel modèle entamer?

Il ne s’agit pas ici de condamner les « méchants » commerçants ou les industriels au profit des gentils artisans ou même du grand luxe qui méprise les soldes… et préfère les pratiquer en cachette, hypocritement. La réponse nous est apparu à travers nos échanges avec quelques uns des entrepreneurs qui nous ont fait confiance; il s’agit de produire ce qui est quasi certain d’être vendu, en petite quantité. Il s’agit de respecter une chaîne de production qui doit être réactive mais travailler raisonnablement, sans excès car il en va de la marque. Une marque qui se brade entre dans un engrenage dangereux, surtout si elle se veut haut de gamme, voire exceptionnelle. Par ailleurs, quand vous choisissez les ingrédients de vos thés, de vos crèmes, les cuirs de vos sacs ou le coton de vos vêtements; quand vous apportez un soin immense à la formation des artisans, à l’assemblage, au packaging… quand vos produits deviennent une prolongement de vous, de votre art, de vos rencontres et de votre travail, il est agréable, quand on en a les moyens, de ne jamais solder, de ne jamais brader; produire la juste quantité, maîtriser son réseau de distribution et ses commandes; respecter ses clients. Car ceux qui achètent vos produits, ce qui croient en votre histoire et sont vos promoteurs, ne seront pas déçus, trompés. Ils seront fiers.

Alors profitez bien des soldes, négociez au maximum mais ne soyez pas dupes, dans ce jeu, tout le monde est gagnant, personne ne perd… si ce n’est que certains achats ont du sens (pas tous peut être) et que pour ceux là, peut être est il utile de se poser quelques questions.

Bonnes soldes à tous

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *