Black Friday : chic… ou pas chic ?

Black Friday : chic… ou pas chic ?

Le « chic » est un mot assez vague et pourtant universel. Les anglo-saxons aiment également ce mot, avec l’accent il prend une dimension assez charmante. Mais en ce jour de Black Friday où tout le monde se brade avant d’appliquer des prix bombés pour les fêtes, voici la définition du chic selon notre expérience, notre vision mais aussi celle des marques africaines que nous représentons.

Le chic tout d’abord et cela prend sens aujourd’hui, ne se brade pas; il ne succombe pas à la tentation des ventes rapides et de l’allègement des stocks; le chic est au dessus de ces considérations… tant qu’il peut se le permettre. Par cette position, il respecte ceux qui ont acheté les produits au prix public et qui n’auront pas la terrible sensation d’avoir payé 30, 40 ou 50% trop cher. Le chic s’applique à des produits qui ont du sens, qui sont conçus avec des matières nobles et fabriqués par des personnes hautement compétentes. Cela aussi ne se brade pas. Pour exemple, même si dans le monde réel ils se cachent pour pratiquer cela, des marques telles que Hermès ou Vuitton ne soldent jamais. A l’heure d’Internet qui n’a d’intérêt que pas la braderie permanente qui s’y pratique, ces marques s’installent au dessus de cela, elles peuvent se le permettre. D’autres marques, plus petites, tiennent leurs prix et assurent une grande cohérence entre la vente au détail et la vente Internet (qui demeure inévitable… voire indispensable). Mais l’image est souvent bien plus importante que le prix voire même que le chiffre d’affaires à court terme.

Mon Ambassade s’engage donc auprès des entrepreneurs et des entreprises qui lui font confiance, à ne jamais brader ses produits. La raison est simple: les stocks présents en France sont limités et maîtrisés, les coûts de transports sont élevés (et cependant offerts) et surtout les produits proposés, tous sans exception, sont élaborés dans des conditions tant éthiques, que sociales ou environnementales exemplaires. Mais cela n’est pas une position prétentieuse, simplement le respect de la marque, du produit et des acheteurs.

Mais comme chacun de nous, j’aime les rabais… ils déclenchent en moi une envie d’aller voir. Et comme souvent, ce qui me plaît est soit non soldé, soit pas à ma taille, bref source de frustration. Et quand on achète un produit d’exception, qui raconte une histoire, alors j’aime avoir le sentiment de l’acheter au juste prix. Selon nous, cette position (pas très sympathique pour le consommateur à première vue, surtout sur le consommateurs Internet) est courageuse et respectueuse mais surtout… elle est chic.

Mais nous avons tous une notion très personnelle du chic. Et l’on vire rapidement du chic au ringard, la frontière entre ces deux extrêmes est souvent très mince. Le chic est une question d’esthétique mais pas seulement. Le chic est aussi dans la tendance. Un beau costume de Sapeur congolais est considéré comme le comble du chic au Congo et récemment ce fut aussi le cas en France… puis cela peut vite virer au ringard dans le regard de personnes critiques. Le luxe (différent du chic, précisons le) et la surcharge de luxe est loin d’être chic. On pourra appeler cela le chic « saoudien » où l’abus de dorures et de marques très (trop) visibles. Le chic n’est pas visible, il est suggéré, invisible, détectable par ceux qui connaissent ce qui est vraiment chic. Cela dépend de vos origines, de votre milieu, de votre histoire et l’on s’accorde rarement sur ce qui est ou n’est pas chic.

Ce petit mot de 4 lettres a donc autant de définitions qu’il y a d’êtres humains. Et pour vous, que signifie le Chic? Pour vous faire une idée du chic venu d’Afrique, une adresse à vous communiquer en ce black friday qui fait tant parler, la Galerie Nelly Wandji, 93 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris, où vous apercevrez pour les fêtes quelques sublimes marques africaines à vous offrir pour les fêtes… Comme le chic est une notion personnelle, gardez le pour vous, offrez vous le chic. Et pour les autres, l’attention comptant parfois plus que l’objet, allez sur Internet chercher les bonnes affaires. Bonne stratégie non?

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *